Menu Fermer

Culture de la plante d’Aloe vera

culture de l'aloe vera

L’aloe vera est une plante succulente aux feuilles longues et pointues, dentées sur les côtés. Il possède un tronc central, qui n’est pas visible lorsque la plante est jeune. Le tronc est cependant visible lorsque les feuilles sont récoltées, et devient ainsi plus long et plus boisé.

L’Aloe vera peut produire jusqu’à 30 feuilles par an, qui se développent en spirale autour de ce tronc central. Cette plante possède une caractéristique unique dans la nature : un système d’auto-guérison rapide et efficace, conçu pour éviter la perte de ses réserves d’eau en cas de rupture des feuilles.

La seule fragilité qu’il possède est celle de son fin tronc ligneux, qui peut se briser sous le poids des feuilles en cas de vent fort. Les fleurs de l’aloe vera sont voyantes, de couleur rosée, blanche ou orange, avec une corolle composée de 6 pétales. La culture de l’aloe vera, grâce à ses fleurs, est également très populaire pour des raisons esthétiques.

La culture de l’aloes à domicile

Pour cultiver l’aloe vera, vous n’avez pas besoin d’une grande expérience en botanique, mais vous devez faire attention à quelques détails. Une chose très importante à laquelle il faut faire attention est le vent. Vous devez protéger la plante des rafales de vent, car elles peuvent endommager la tige centrale.

En ce qui concerne le climat, l’aloe vera, en tant que plante succulente, préfère nettement les climats secs et chauds. La température idéale pour le bon développement de la plante se situe entre 20° et 25°.

Il n’est pas indispensable d’utiliser un engrais, mais si vous le préférez, utilisez un engrais organique à faible teneur en azote. Dans ce cas, fertilisez une fois par mois, sauf pendant les mois d’hiver. Il est également important, lors de la fertilisation, de porter une attention particulière à la prolifération des mauvaises herbes.

La culture de l’aloe vera en pot

Si vous le plantez dans un pot, vous devez faire attention au diamètre, qui doit être au moins égal à la moitié de la taille des feuilles. Par exemple, si la longueur des feuilles les plus larges est de 40 cm, le diamètre du pot doit être d’au moins 20 cm.

La reproduction de l’aloe vera peut se faire :

– Reproduction par bouturage : couper une des feuilles de la plante adulte, la plus proche du sol, qui crée ses propres racines. Une plante adulte peut en créer 20 à 30 par an.

– Reproduction par coins : les coins sont de véritables morceaux de plantes qui tombent de la mère et qui, au contact du sol, créent leurs propres racines.

– Reproduction par stolons : ce sont des branches qui poussent à partir du tronc de la plante lorsqu’elle a atteint l’âge adulte et qui s’étendent vers l’extérieur pour créer leurs propres racines.

– Reproduction par descendance : la plante mère se reproduit lorsqu’elle atteint l’âge adulte en créant une descendance qui germe dans le sol près des racines de la plante mère. Si cette reproduction a lieu dans un pot, les petits doivent être retirés de la proximité de la mère lorsqu’ils atteignent 5 cm de hauteur.

Cultiver l’aloe vera au jardin

Un élément essentiel est le type de sol. Étant une plante au climat semi-désertique, elle a besoin d’un sol facile à drainer, éventuellement acide puisqu’un sol alcalin (par exemple avec un ph 8) bloquera le bon développement de la plante. Préparer le terrain pour la plantation en pleine terre est un travail assez simple, car il s’agit d’une plante à racines peu profondes. 

Seule une attention doit être portée au drainage du sol suivant la pente du terrain, afin d’éviter la stagnation de l’eau lors des pluies les plus abondantes. Le semis s’effectue entre mars et avril si vous décidez de le faire au printemps, ou entre septembre et octobre si vous préférez le faire en automne, irriguer les graines tous les 15/20 jours. 

Pour les boutures, vous devez plutôt faire un peu plus attention. Il faut couper sur une plante d’au moins 4 ou 5 ans, les feuilles inférieures, en contact avec le sol. Habituellement, ceux-ci créent leurs propres racines qui sont entrelacées avec celles de la plante. Par conséquent, faites très attention à ne pas trop endommager les racines mères. Dans ce cas, faites également attention à ce que les feuilles aient une longueur minimale de 20/25 cm.